Accueil Les chroniques de Xian Chronique de Xian n°57 : Voir et regarder
Chronique de Xian n°57 : Voir et regarder PDF Imprimer Envoyer
Note des utilisateurs: / 4
MauvaisTrès bien 
Partager sur FaceBook

La pensée est consciente.
Au combat, il faut retrouver l’âme de l’enfance, la non-émotion intelligente et raisonnée. Ainsi, il va falloir dissiper à l’entraînement un des facteurs majeurs d’échec : la confusion entre voir et regarder.
L’acte de voir n’implique aucune intervention consciente, après quelques jours, tout nouveau-né mammifère ayant ouvert les yeux voit naturellement ce qui l’entoure.
Regarder est une intention construite en pensée, c’est un acte dirigé qui utilise nombre de capacités internes et d’énergie. Regarder c’est rétrécir volontairement son champ de vision et faire une sélection : focus dit le photographe qui capte l’image d’un instant présent volatil.
Pourtant, avant de regarder, il faut avoir vu, vu globalement.
L’essentiel de la technique au combat est la maîtrise de l’acte constant, c’est l’acte en soi sans qu’il y ait eu conscientisation, pas même celle de l’avoir regardé, imaginé, surtout pas … Voir est important, regarder est inutile.
Connaître le sabre de l’adversaire mais ne pas regarder ce sabre.
Il est donc essentiel de comprendre qu’avant l’attaque, il ne faut en aucun cas faire intervenir la pensée ou les émotions de sa perception.
Bon retour sur les tatamis.

À bientôt,
Xian.