Taïkibudo PDF Imprimer Envoyer
Partager sur FaceBook

1/ Quel est le nom et l'origine de votre style ?

Le C.A.M.A (Cercle d'Arts Martiaux Association) propose la pratique du Kenpo (poings/pieds), du Jujutsu (self-défense) et du Kobudo (armes) de l'école Taikikan ou de l'ensemble de ces disciplines sous l'appellation Taikibudo. L'orientation de cette école ne porte pas uniquement sur l’efficacité technique et physique en combat mais aussi et surtout sur l'aspect relationnel entre les pratiquants ( entraide et prospérité) ainsi que sur son évolution personnelle (respiration, attention, décontraction) ;

En ce qui concerne le nom et l'origine, il y a tout les détails sur le site mais on peut dire que c'est l'aboutissement d'une recherche de 30 année d'étude et de pratique dans différents arts martiaux ainsi que différentes pratiques de santé et de philosophie extème orientale.

2/ Depuis quand votre école existe-t-elle ?

L'école Taikikan existe de fait depuis 20 années, mais officiellement déclarée depuis 1999, ainsi que reconnue par l'IMAF (International Martials Arts Federation) depuis cette date.

3/ Qui en est le responsable ? Quel est son parcours ? (origine, styles pratiqués, grade...)

L'école Taikikan existe de fait depuis 20 années, mais officiellement déclarée depuis 1999, ainsi que reconnue par l'imaf depuis cette date.

Le responsable et fondateur est Denis GAUCHARD, son parcours est varié : Karaté, Ju-jitsu, Kobudo ainsi que Hakko-ryu, Shiatsu sans parler de différents sports de combat comme la lutte, le pancrace, le kick boxing etc...

Tout est sur le site ainsi que le parcour de ces assistants comme Pierre-yves Campagnac et Frédéric Noret tous deux quatrième dan imaf en nihon jujutsu.

4/ De quelle association ou fédération dépendez-vous ? Combien d'adhérents compte-t-elle ?

Pour l'instant nous sommes indépendant sur le plan légal, seulement affilié à l'epmm pour enseigner légalement (carte professionnelle) et reconnu par l'imaf pour nos reconnaissance de grade, un gage de sérieux quand on connait les conditions.

5/ Combien de clubs recensez-vous ? Où sont-ils implantés ? (France et étranger)

Nous sommes 200 adhérents répartis sur six clubs uniquement dans la seine et marne pour le Taikibudo mais les clubs de jujutsu et autres arts martiaux imaf sont en fait beaucoup plus nombreux et répartis dans toute la france; également bien représenté sur le plan européen mais là, il vaut mieux prendre les information à la source imaf-france et imaf-europe.

6/ Sur quels principes techniques fondamentaux vous appuyez-vous ?

Un des principes du Taikibudo est que l'on considère le randori comme un dialogue ou l'un pose des questions (uké) et l'autre donne les réponses (tori); l'échange doit etre constructif pour les deux mais il faudrait tout un exposé pour développer cet état d'esprit.

7/ La compétition est-elle une de vos préoccupations ?

Les compétitions ne sont pas une priorité loin s'en faut; il s'agit de rencontre ou chacun présente une préparation technique notée selon certains critères comme la créativité et shin ghi tai l'esprit la technique et le corp; la encore tout un programme basé sur l'esprit d'entraide.

8/ Pourriez-vous décrire en quelques mots l'organisation de vos cours ? (salut, échauffement :20', technique: 40', etc...)

Pour les cours, il n'y a pas d'échauffement comme on l'entend généralement mais une mise en place progressive d'éducatifs corporels avec ou sans partenaire et avec ou sans materiel qui donne progressivement l'orientation du cour (deplacements, désequilibre, notion de distance, approche technique etc...)

9/ Qu'est ce qui le différencie du jujitsu dispensé par la fédération française de judo-jujitsu ?

La différence essentielle par rapport à d'autre jujitsu et qu'une étude complète est effectuée sur les atémis de poings et de pieds (on ne peut se défendre que sur ce que l'on connait) et que la plupart des techniques se font sans suite au sol afin de pouvoir continuer à controler l'environnement (logique de l'art martial).

10/ Que pensez-vous de la vision du jujitsu qui est véhiculée en France ?

En ce qui concerne la vision du jujitsu en france, je pense qu'elle est trop synonyme de judo de défense, hors mis à part que les judokas sont d'exellents combattants de corp à corp et qu'ils maitrisent parfaitement les chutes, ils sont pour la plupart avant tout des sportifs et il manque souvent sur les tatamis de vrais valeurs martiales (vigilance, attention, respiration, decontraction) sans parler de cette fameuse notion d'étiquette qui n'est que très rarement respectée (on ne peut enseigner que ce que l'on a appris) mais ceci n'est qu'un avis personnel.

11/ Pensez-vous qu'une fédération française de jujitsu devrait naître ? Pourrait-on y regrouper tous les styles ?

Oui ce serait vraiment nécessaire qu'une fédération consacrée à tous les styles de jujitsu voit le jour à la condition que chaque école ait une certaine autonomie (école des cadres, commission technique) avec toutefois un fil conducteur commun et des compte à rendre pour ne pas faire n'importe quoi.

12/ Quelle est l'adresse de votre site internet ?

Voici les différentes adresses internet utiles nous concernant :

http://www.taikibudo.net
http://www.imaf-france.com
http://www.imaf-europa.com

13/ Le mot de la fin ?

Je pense que tout pourrait être mieux si l'on cessait de comparer ce qui n'a pas lieu de l'être par exemple le rugby et le foot, il sont tous deux sur un terrain et un ballon mais qui sont les plus forts.
Question idiote et je pense que c'est la même chose en ce qui concerne les art martiaux.

VISITEZ LE SITE :