Accueil Les habiletés techniques
Les habiletés techniques PDF Imprimer Envoyer
Partager sur FaceBook

Il n'est pas question, dans cette section, de parler de techniques jujitsu mais uniquement de s'intéresser à ce qu'on appelle communément,les bases.
Ces bases sont souvent communes à de nombreux arts martiaux.Attitude, distance, posture, garde, déplacement, équilibre, appuien sont les maîtres mots. Voici leur définition.

Attitude & Posture :L'attitude et la posture du pratiquant doivent respecter les principes de la discipline. Pour le jujitsu, l'attitude de souplesse est de rigueur : tête et tronc droits, épaules relachées. Elle doit demeurer confortable pour le pratiquant et permettre l'éxéction rapide des techniques.
Plusieurs postures sont référencées et seront appliquées en fonction du contexte : kiba-dachi, zen-kutsu-dachi, ko-kutsu-dachi...
Approfondir :http://mawashido.free.fr/jdj/postur.htm

Garde & Distance :La garde est la position motrice qui permet d'agir ou réagir rapidement. La distance, quant à elle, sépare les adversaires et doit être correctement appréciée afin d'éviter d'être touché.
Approfondir :http://mawashido.free.fr/gardet.htm

Ces deux aspects de la pratique sont intimement liés. Une garde souple mais toutefois efficace devra permettre une mobilité parfaite dans le soucis de préserver une distance sûre. Il est difficile d'imposer une forme de garde particulière. La meilleure garde est la vôtre, celle pour laquelle vous vous sentez à l'aise, prêt à bondir ou à vous effacer. Les bras protègeront le haut et le milieu du corps, les jambes seront "habiles". Les mains pourront permettre les esquives, les saisies ou les coups : l'esprit doit alors être libre, prêt à s'adapter à la situation d'attaque ou de défense. Le regard, sera "perdu" au niveau du torse de l'adversaire, permettant une vision globale du contexte.

Appuis & Déplacements :
Les appuis détermineront votre habilité à vous déplacer et à maintenir une position forte de stabilité.Les formes de déplacement appelées "Ayumi-Ashi" (a) et "Tsugi-Ashi" (b) sont les plus courantes. L'une ou l'autre de ces formes sera utilisée selon la technique envisagée, d'attaque ou de défense.

(a)

(b)

(a) : Ayumi-Ashi. Marche "naturelle" : pied droit devant, le pied gauche rejoint le pied droit puis passe devant (transfert de poids).
(b) : Tsugi-Ashi. Pas chassé : toujours le même pied devant. Un pied arrive à hauteur de l'autre mais ne le dépasse jamais.

 

Equilibre et Chute :
La chute est importante dans le sens où elle permet d'appréhender le sol. Elle suit le déséquilibre.
Ce déséquilibre est soit désiré (cas des éducatifs ou des sutémis), soit subit (solution ultime et irrémédiable).

 



L'étude des ukémis (chutes) permet justement de négocier techniquement l'approche du sol, dans le but de ne pas subir un choc et de pouvoir reprendre rapidement l'initiative de la défense ou de la'attaque : garde au sol, contrôle ou position debout.
Important : Dans l'étude des clés (kantsetsu), Uke (celui qui subit) chute pour éviter un traumatisme ou une lésion.
Aucune projection de jujitsu n’est possible sans un jujitsuka pour l’effectuer et un autre pour la subir. L’acceptation et la maîtrise de la chute sont nécessaires au jujitsuka pour garantir son intégrité corporelle mais aussi ses progrès futurs. La chute est une épreuve mentale aussi bien que physique.

 

Action et réaction :


L'action de Tori dans une position défensive doit lui permettre de s'imposer dans un "duel". La réaction quant à elle, suit l'action.
Dans le cas d'une défense, l'action de Tori peut être un coup porté avec l'objectif de déstabiliser (psychologiquement parlant) l'adversaire : c'est l'atémi d'arrêt.
Si Tori réagit à une attaque de Uke, l'atémiserad'opportunitéet permettra d'enchaîner par un mouvement de défense.
L'atémi de conclusionfinalise l'action de défense et rend inoffensif l'attaquant.
En jujitsu, rares sont les cas où l'atémi est donné dans un but destructif!

 

Points sensibles :
Les points sensibles ou vitaux sont les cibles à privilégier lors des atémis.
La force appliquée sur ces points impliquera des effets plus ou moins graves. Prudence donc!
Il arrive qu'une simple pression sur un de ces points suffise à destabiliser l'adversaire. Nul besoin de s'acharner...

NB : Certaines illustrations proviennent des articles parus dans la Gazette du Judo Kwai Lausanne écrits par Marcel Python
Avec l'aimable autorisation du
Webmaster de lasection jujitsu du Judo Kwaï Lausanne.